Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Bug outil Courbe
#1
Des fois que grâce a la dernière vidéo d'oitregor, de CH22 donc
J'ai enfin pu enfin comprendre la bonne utilisation de l'item Entrée minimum et maximum
Sur Windows il faut utilisée la gamme o,xxx à 0,9999, gamme normalisée entre 0 1
Et non -127 + 127

Il ne faut pas faire attention aux propositions qui s'affichent des entiers positifs ou négatifs entre 0 et 100
Des fois que cela rendre service,
Nikon 610 / Win10  Ram 8g  AFP 1.6.2.97
#2
Max P a écrit :Des fois que cela rendre service,

Merci Max

Un bon conseil ou suggestion rend très souvent service

Wink
PC Dell XPS 8700 - Windows 10 - Affinity Designer 1.5 - Affinity Photo 1.5
#3
Merci pour ce complément d'info, Max P.

Que ce soit les valeurs d'entrée pour les courbes ou les valeurs de noir et de blanc pour les niveaux, la principale utilité d'ajuster ces valeurs est d'éviter, ou du moins de réduire, les aplats blanc et noir lors de l'impression. D'accord avec moi...?
Plus on apprend, plus on se rend compte de la "vastitude" de son ignorance.
Matos : Canon EOS, Windows 10.
Vos applications :
  • > Affinity Photo Windows
#4
Merci Claire, Framon

Framon
L'utilité est beaucoup, plus vaste qu'une compression de luminosité.
Pour les débutants, (euh je me considère encore comme un débutant, mais avec quelques heures de vol).
Si on veut imprimer il faudra parfois comprimer la gamme de luminance, qui ne fait quelque Stop"
L’œil humain est très perfectionné
Difficile de rendre aussi bien des forts contrastes, des variations subtiles de luminance avec un appareil photo puis avec un affichage sur écran encore plus extrême un tirage papier.
Parfois cela ne rentre pas il faut comprimer, mieux comprimer certaines zones de luminance compromis.
Sinon aplats artefacts. Cas assez courant en photo de paysage.
Il y d'autre usage du niveau en jouant sur les curseurs, pour mettre en blanc une zone,
puis avec l'outil effacer le blanc, on obtient une transparence du blanc. Je stoppe pour cet usage.

Imaginez :
Des toits un particulier dans une ville, 18:OO au 1/3 de l'image un ciel bleu clair lumineux et rares nuages blanc. j'ai shooté en mode mosaïque. Pas de bracketing
Mon APN (15 stops tout de même)est trop limité!
Sur le liveview cela doit passer
Sur l'écran du PC je vois bien le ciel mais peu d'info, je devine.
Mais c'est le haut de la courbe donc bien échantillonné, donc, peu de Bruit et plus je vais diminuer le Signal.

L'outil courbe en mode L A B, uniquement la couche de Luminosité, (ou densité si vous êtes plus à l'aise)
Il suffit d’empêcher la courbe du L de bouger en y mettant des points dans les 2/3 basses et baisser vers le bas la partie final, pour voir un ciel saturé.
Sans sélections sans masque de luminance avec précision et quelque seconde!

Si vous êtes un vrai débutant, évitez la chrominance... Chaque chose en son temps.
Nikon 610 / Win10  Ram 8g  AFP 1.6.2.97
#5
Max P a écrit :euh je me considère encore comme un débutant, mais avec quelques heures de vol

Sans blague...! Wink

Je constate en tout cas que tu es un perfectionniste. Personnellement, je shoote toujours en RAW. Avec un bon "dérawtiseur" (C1 en ce qui me concerne), les retouches (qui, de plus, ne sont pas destructives) sont bien plus subtiles, me semble-t-il, que tout ce que l'on peut faire avec du JPG au sortir de l'APN. Comme je l'ai déjà signalé, il m'arrive d'utiliser le mode LAB mais c'est très rare. Pourquoi ? Simplement parce que C1 m'a permis d'arriver au résultat que j'escomptais en travaillant l'image, soit dans sa globalité, soit par zones (la plupart du temps, l'une et l'autre) et en y appliquant toutes les corrections nécessaires (niveaux, courbes, exposition, clarté, HDR, balance, netteté, etc.). Il est vrai que ces traitements peuvent demander du temps mais, en tant que retraité, j'en dispose... lol

Cela dit, la meilleure technique est celle que l'on maîtrise. Dès lors qu'on aboutit à une image qui nous satisfait, peu importe le chemin emprunté pour y arriver.
Plus on apprend, plus on se rend compte de la "vastitude" de son ignorance.
Matos : Canon EOS, Windows 10.
Vos applications :
  • > Affinity Photo Windows
#6
Oui bien vu, je serais un perfectionniste du moins certains le disent
J'ai du temps, moi aussi jeune retraité, et depuis toujours affligé d'une passion pour la connaissance, disons plus simplement un besoin de comprendre, de démonter.
Reste à savoir rester à ma place, la LAB peut très difficile à comprendre, si on rentre dans la techno dure.

Mais je persiste

l'outil courbe LAB pour la couche L est instinctif

car il copie l'impression physiologique humaine,
Si vous êtes sensible aux fines variations de luminosité.
Est ce que certains nuages vous paraissent magiques, gradient subtile de gris de Blanc si oui..
Essayez et vous verrez par vous même le meilleur juge pour vous, c'est vous...

Framon,
je lorgnais sur C1, et je crois que je vais tenter, de voir s'il y a une version d'essai

la meilleure technique est celle que l'on maîtrise
Nikon 610 / Win10  Ram 8g  AFP 1.6.2.97
#7
Max P a écrit :je lorgnais sur C1, et je crois que je vais tenter, de voir s'il y a une version d'essai

C'est le cas. J'éviterai de mettre le lien ici mais tu le trouveras sans difficulté sur le site de Phase One.

Au plaisir de connaître ton avis.
Plus on apprend, plus on se rend compte de la "vastitude" de son ignorance.
Matos : Canon EOS, Windows 10.
Vos applications :
  • > Affinity Photo Windows
  


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet :
1 visiteur(s)