Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Luminance & Couleur issue d'un Raw Partie 2
#1
Aveu je ne pense  que je posterai plus  de tuto de ce type.

La difficulté c’est un processus (Workflow) total, intégré qui va du Raw, jusqu’au jpg, au tiff final. Pour les courageux en ceux qui s’investiront dans cet apprentissage, je peux vous dire que le succès sera, je pense, au rendez vous et que vous verrez d‘un autre œil.


Je suis un photographe de paysage, et j’ai fait dans le passé de la Macro (cette technique est particulièrement adaptée )

Mise en garde :
consomme du giga beaucoup de giga
On peut arriver assez facilement à 8,9 giga, (j'en ai 16 en Ram), mon pc est un I5, Carte Graphique 960M(2giga), parfois il faudra fusionner les calques qui ont un masque afin d’épargner de la mémoire et du temps CPU et pour que Photo ne perd pas le fil.
Cela devrait fonctionner en 16 Bit, mais avec des nuances différentes.


Je pars d’un Raw 32 bit, le Profil de sortie sera celui si (« Prophoto »)
Edition >préférences >couleur  
[Image: linear0.png]
Dans PERSONA , une fois développée, dans la barre du haut j’aurai donc   
[Image: linear2.png]
J’applique ensuite la macro, et traite.

Donc  nous avons 2 phases, le résultat de la phase finale est fortement conditionné par la façon de développer dans la première phase.

Il FAUT préparer le développer le Raw d’une façon inhabituelle
C’est relativement contre-intuitif, au moins au départ pour cette façon de faire, et vous devrez vous y faire apprendre par vous même

Le juge arbitre : l'histogramme.
L'histogramme ne doit jamais toucher le ZÉRO ni LE 255,([10, 250].
Dans cette partie, ce ne sont pas des couleurs,
mais des artefacts calculatoires pas de blanc pur ni de noir pur!
On effleure le bord du ravin si on tombe dedans,
on revient en arrière, quitte à tout reprendre, on gagne du temps.

RAW Developp
Vous devez à chaque réglage, regarder l’effet sur l’histogramme :
Il y a des translateurs vers la droite, vers la gauche.
Il y a des étaleurs, des fonctions qui donnent de l’expansion.
D’autres fonctions font apparaître des petits pics, donc des informations hautes fréquences
Etc.
Si vous faites ainsi vous apprendrez plus vite, et trouverez plus facilement par vous même
les moyens d’actions complémentaires surtout si vous faites la relation avec l’écran conjointement


Le Raw, Schéma type
Comment vous dire, l'aspect de l'image est tout à fait temporaire, "laiteuse" et plate,
le genre que l'on veut des embrumer, sans tarder, cependant tout doit y être "nativement"
Raw 0
Phase exploratoire assez importante
j’explore en jouant largement des curseurs les potentialités, des différentes zones.
Puis je remets à Zéro, le tout

Raw 1
J'étale l'histogramme, avec Luminosité
si besoin si je dépasse 250, je peux affiner si besoin avec tons clairs plus bas dans le logiciel, je reviens en arrière.

Raw 2
Clarté très importante en paysage, pour moi environ 60%, voir plus, pour les nuages
attention à la sur accentuation agressive là plus que jamais
(c'est en réalité une fonction HDR),
et le Blanc pur doit être évité, à tout prix,
même localement perte irrémédiable d’information)

Raw 3
Le noir, il faut le décoller du bord gauche à tout prix, avec point noir,
le juge c'est l'histogramme,
pas votre œil en version habituel.
si besoin, je peux affiner si besoin avec tons noirs plus bas dans le logiciel.

Raw 4
Avec exposition, étaler l'histogramme au maximum 250

Raw 5
Contraste,entre -1% et - % stratégique, là vous devrez apprendre vous y faire, jamais en + %

Raw 6
Il est possible pour des ombres trop intenses, de peindre avec le pinceau de superposition, attention ici il est préhistorique,
pour diminuer le contraste de la zone peinte ou moduler avec exposition

Raw 7
Agir sur Détails,  Affinage des détails important, pour deviner les nuances et les zones.
Ne pas s’attarder, on fera plus précis dans persona et au bon moment,

Vous devez avoir une image plate mais où toutes les nuances se devinent là, il faut éduquer son l’œil, réapprendre se rappeler de la phase exploratoire
On doit se faire l’œil, validez avec Developp


Réglages : référez vous au précédent tuto.
Pour régler la version II est plus immédiatement accessible, mais on est plus en linéaire. Tout est applicable dans le principe

Appliquez une des MacroS
La première version, de la macro, Séparation Luminance de la couleur, à ma faveur, elle a
plus de potentialité, car plus conforme à une loi linéaire, les noirs sont donc plus représentés, en apparence seulement.
Pour revenir à une visu « habituelle, on doit appliquer, un gamma en ENFANT en pratique, je préfère faire à l’œil,entre 0.5 et 0.75. D’autant que parfois, j’adapte en fonction des zones différenciées, sur n calques copie que je mélange ensuite, en proportion,


Divers
Reflets spéculaire Photo de rue de nuit par exemple, gérer le halo des éclairages, des éclairages des vitrines.
Si vous faites une copie du calque de luminosité et si vous appliquez un flou important vous allez doper la fraction Haute lumière. Cela permet de  gérer les reflets spéculaires. Mettez en lumière tamisée.
« Ceci est dû au fait que les valeurs de pixel sont proportionnelles à la lumière dans la scène d'origine, et donc les pixels spéculaires ont suffisamment d'énergie pour rester visibles lorsqu'ils sont mélangés avec leurs voisins. D'autres effets d'énergie tels que le flou de mouvement obtiennent des améliorations similaires en termes de réalisme en travaillant dans un espace linéaire de scène »
Cinematic ColorFrom Your Monitor to the Big ScreenSIGGRAPH 2012 Course Notes Course Organizer Jeremy Selan Sony Pictures Imageworks

De plus, vous pouvez obtenir un superbe effet Orton, en modulant de cette façon, le flou


Notez aussi que cette technique permet d’obtenir de très beau dehaze « débrumage ».
Mais pas de miracle, on ne peut recréer pas les informations que la brume, à cacher sur place


Et qu'ici, Noir et Blanc si ce sont de vrais couleurs, ils ont le droit d’apparaître à bon escient.

Mon point de vue
Certes en réalité, nous voyons en lumière imbriquée intrinsèquement avec la couleur, avec des modulations selon la luminosité.
Gamma n’est rien de plus qu’un facteur,...  une méthode pour définir l’obscurité d’un fichier RVB donné. L’idée est de se rapprocher de la façon dont les humains évaluent l’obscurité, mais c’est une façon très, très, très primitive de le faire — nous ne voyons pas différentes intensités de rouge, vert et bleu en utilisant la même formule, et nous ne voyons pas uniformément à travers les ténèbres de toute façon. DAN MAGULIS

Mais je vous assure que si vous vous donnez du temps et de la pratique, vous aurez beacoup plus de facilités pour appréhender cela.

Vous allez pouvoir retester tous vos bracketing + 1 les sirex, surprise, ils sont exploitables voir les mieux et vous rappellerez peut être vos sensations lors de la prise de vue.

* À huis clos, il est recommandé d’utiliser une technique connue sous le nom d'« Exposer à droite » (ETTR). Cela signifie exposer de sorte que l’exposition soit aussi lumineuse que possible sans couper les faits saillants. Il est appelé « exposer à droite » parce que l’histogramme doit être s’étaler sur toute la surface jusqu’ à la limite droite ; sans pic sur le côté droit (ce qui pourrait indiquer une coupure).
Cette technique vous permet d’utiliser au maximum la plage dynamique du capteur de votre appareil photo. D’après le manuel de Darktable


Je revois donc mes NEFS d’un œil neuf redécouverte parfois.


ENFIN,
le concept simpliste de sous exposer et de sur exposer, héritage de l’argentique, que je ne renie pas, ici peut être trop simpliste. Je l’avais lu mais pas vraiment compris :

En numérique, si on utilise le Raw,
Une surface d’histogramme représente la capture d’une certaine quantité d’énergie photonique.
Parfois on n’ a pas fait le plein de suffisamment d’énergie, et parfois cela déborde, mais
pondérons le terme correctement exposé.

Un histogramme, large, bien repu, (plein de donnée !), est la cible idéale.
Si on n’a pas perdu pas des données à droite, au dessus, par sur remplissage de photon, à gauche, tous les histogrammes sont exploitables, avec + ou – potentialités.
Une rééducation pour moi, et un réconfort, certains Raw, n’étaient pas si mal comment le deviner sans cette initiation.


si vous avez le temps pour derawtiser, bien que vous verrez si vous investissez dans du temps d’imprégnation, vous verrez, c'est  plus rapide, beaucoup plus SIMPLE.
Nikon 610 / Win10  16 go  de  Ram  Affinity Photo 1.7.2.471
Vos applications :
  • > Affinity Photo Windows
#2
(24-01-21, 14:21:46)Max P a écrit : Aveu je ne pense  que je posterai plus  de tuto de ce type.
Tu aurais tort, Max !
Comme je te l'ai écrit tout récemment, tes articles très techniques sont, j'en suis persuadé, suivis attentivement par les aficionados du forum.
Plus on apprend, plus on se rend compte de la "vastitude" de son ignorance.
Canon 7D MkII alain29 Windows 10


Vos applications :
  • > Affinity Photo Windows
  • > Affinity Publisher Windows
#3
Bonjour Max,

Dans un 1er temps je lis sur le forum, 2ème temps j'imprime, relis et surligne au Stabilo.
Je relis encore pour être sûre d'avoir compris et seulement après je teste.
Merci pour le boulot que tu fais, c'est formidable.
Bon dimanche
Windows 10 - Affinity Photo
Nikon D5300 - Lumix TZ80
Vos applications :
  • > Affinity Photo Windows
#4
(24-01-21, 14:21:46)Max P a écrit : Aveu je ne pense  que je posterai plus  de tuto de ce type.
 
Salut Max
Tout comme Francis , Christine et bien d'autres , je serais bien en peine de ne plus voir tes tutos "techniques" .
J'apprécie ton travail , le partage de  tes posts,  tes connaissances pointues . Le niveau d'assimilation sur la photo diffère pour certains. Ils seront largués et d'autres pas. Alors il ne faut pas tomber dans la sinistrose et je ne peux que t'encourager de continuer ne serait ce que pour ceux qui te lisent et se réfèrent sur ton travail.
Cordialement
 ■ Canon 6D  alain29  Fuji X30
APRÈS avoir posé une question ...RÉPONDEZ au membre qui est intervenu ...MERCI
Vos applications :
  • > Affinity Photo Windows
  • > Affinity Designer Windows
  • > Affinity Publisher Windows
  • > Affinity Photo iPad
  • > Affinity Designer iPad
#5
Merci,
vMikL, Alain2, Christine, Francis pour ce message d'encouragement bien sympatique.
Ce genre de job demande beaucoup de décryptage, de penser autrement, de doute de ma part d'abord
puis pour celui si, pour le lecteur. Là il devra être capable de fournir un effort doux mais très soutenu et donner du temps au temps.
           Et là  je me demandais si je n'étais pas allé trop loin comment transmettre celà
Cordialement
Nikon 610 / Win10  16 go  de  Ram  Affinity Photo 1.7.2.471
Vos applications :
  • > Affinity Photo Windows
#6
Super !
Heureux de te voir revenu sur une décision probablement prise trop hâtivement, sur un "coup de blues".
reverence Ta place est réservée...
Plus on apprend, plus on se rend compte de la "vastitude" de son ignorance.
Canon 7D MkII alain29 Windows 10


Vos applications :
  • > Affinity Photo Windows
  • > Affinity Publisher Windows
#7
merciii

Max P ! Je suis persuadé qu'il y a une majorité silencieuse qui apprécie ton travail !
Je préfère le "Tu" au "Vous"
Afin que nous puissions répondre aux questions que vous vous posez il est essentiel que nous connaissions votre configuration et il vous faut avant toute chose, remplir votre profil.
AVANT de poser une question....assurez vous d'abord AVEC LA FONCTION RECHERCHE que le sujet n'a pas déjà été abordé.
Veuillez n'envoyer de messages privés qu'en cas d'absolue nécessité. Chaque question, chaque réponse, chaque intervention doivent servir au plus grand nombre.
alain29
Vos applications :
  • > Affinity Photo Mac
  • > Affinity Designer Mac
  • > Affinity Publisher Mac
#8
Bonjour à tous

Je naviguais sur le site officiel cette après midi
Je suis tombé sur cette vidéo, elle reprend dans le  déroulement des opérations le même principe.
Ouff  :-)

https://www.youtube.com/watch?v=WIziU44jMzo&t=1s
inconvénient en anglais sans traduction possible.

Si vous passez par ce fil, n'hésitez pas a y revenir sur une longue période d'essai, (pour moi bien 3 semaines (okay pas en continu et décrpytage par essasi erreurs)).
Vous devriez mieux comprendre les potentialités d'un raw.
Et vous devriez meux chassez la longueur d'onde ( la couleur) encore mieux si vous avez une bonne mémoire visuelle, vous saurez extraire par un juste paramétrage.

Si on y pense un APN  fait du 10, 12 14 bit (extrapolé ou non) voir 16 bit, il est illusoire de penser qu'une réduction directe en 8 bit (jpg) donne des très bons résultats, cela ne peut être que le fruit du hasard ou des conditions particulières.
Par contre,
au final on est d'accord, 8 bit fautes d'un jpg 10 bit qui n'arrive pas à s'imposer.
Il y a  l'avenir comme les moniteurs HDR, qui eux doucement pénêtre le marché,  comme le signale James RITSON , (serif, chef produit) dans  une vidéo récente, il explique ainsi certaines options 32 BIt .
Si votre cible c'est l'impresssion papier,
vous devrez définir ou il faudra sacrifier encore plus de données, là je botte en touche.
Nikon 610 / Win10  16 go  de  Ram  Affinity Photo 1.7.2.471
Vos applications :
  • > Affinity Photo Windows
  


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet :
1 visiteur(s)