Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
SEPARATION LUMINOSITE TEINTE COULEUR
#1
De la même manière que l’on peut décomposer une photo en 2 calques LUMINOSITE et COULEUR, on peut ajouter à cette décomposition un calque de TEINTE.

Comme la COULEUR est composée de la TEINTE et de la SATURATION, j’ai considéré que la TEINTE c’est la COULEUR lorsque la SATURATION est maximale.

Ce calque de TEINTE est donc obtenu de la manière suivante après la décomposition précédente en LUMINOSITE et COULEUR (..voir le tuto précédent) :


1 - Duplication du calque COULEUR

2 - Réglage TSI
  • Cocher TSV
  • Sélectionner la pastille multicolore
  • Déplacer la poignée " décalage de luminosité " vers la droite jusqu’à la valeur 100 %
  • Déplacer la poignée « décalage de saturation » vers la droite jusqu’à la valeur 100 %
  • Fusionner le calque de réglage TSI avec le calque en-dessous.
3 - Renommer ce calque "TEINTE "

4 - Appliquer le mode de fusion « Teinte »


On peut simplement modifier la macro Separ_LUM_COUL_Fond.afmacro pour rajouter le calque TEINTE.
Ce calque TEINTE doit être placé au-dessus du calque COULEUR si on ne veut modifier que la teinte.
On peut aussi désactiver ce calque si on ne l'utilise pas pour conserver la teinte.


TEST du calque TEINTE.

1 – La reconstitution de l’image est parfaitement conservée

[Image: LTC-01.jpg]

2 - La comparaison avec la macro de ch22 est parfaite aussi. Seules les bordures sont différentes en absence de teintes (le noir chez ch22 apparaît en blanc ici)


[Image: LTC-03.jpg]



3 – Le « Vecteurscope » et le graphique « Forme d’onde RVB »

Lorsqu’on active TEINTE seul, on voit que le vecteurscope est un hexagone régulier dont les sommets atteignent bien toutes les teintes (RVBCMJ).


[Image: LTC-04.jpg]

La « forme d’onde RVB » a un tracé net et les sommets de l’onde colorée sont bien visibles. Les valeurs varient bien de 0 à 100.


[Image: LTC-05.jpg]


Voici le lien pour télécharger les fichiers :

https://drive.google.com/file/d/1i94xLc9Bovyg2CxrVg9tn7-ngcqj6mA0/view?usp=sharing

Utilisez les "instantanés" du fichier "cobaye16_LTC.afphoto" pour accéder à tous les tests


Applications

Ap1 - Analyse d’une photo connue de Mc Curry

On lance la macro Separ_LTC pour décomposer l’image.

[Image: McCurry2.jpg]

Comme le montre l’histogramme la luminosité est faible, seul le visage et les yeux apparaissent plus lumineux.
 
[Image: McCurry3.jpg]

Ici, le vecteurscope ainsi que le calque TEINTE montre des teintes opposées (Rouge-Cyan) ainsi qu’un gradient Vert-Cyan pour le fond. A noter bien sûr que les yeux contrastent avec le Rouge du visage et de l’habit. Les taches vertes de l’habit rappellent la couleur du fond et allègent la masse de l'habit.

[Image: McCurry4.jpg]

Le calque COULEUR montre les teintes affectées par la saturation. On remarque que la saturation de l’image est très forte (en blanc les zones entièrement désaturées). Le vecteurscope montre bien l’opposition des couleurs.

En résumé :
On a donc ici tous les ingrédients des photos de Mc Curry. La luminosité est relativement faible à l’exception du sujet principal. La saturation très élevée dans les couleurs sombres. L’opposition des couleurs renforce le contraste.

La décomposition de la photo permet une visualisation plus directe des composants de l’image.

Ap2 - Analyse et correction d’une photo

[Image: lion1.jpg]

Sur cette photo prise en plein soleil en Tanzanie, les couleurs sont bien délavées. La distinction des teintes n’est pas évidente.

[Image: lion2.jpg]

Le calque Teinte nous montre que le sol est composé de deux teintes Bleu-Cyan et Rouge-Jaune.

[Image: Lion4.jpg]

Le calque COULEUR est très pâle car les couleurs sont très désaturées.


[Image: lion3.jpg]

On peut donc augmenter la saturation de l’image avec un réglage par courbe (par exemple) en position « enfant détaché » appliqué au calque COULEUR.
La couleur est répartie sur le côté droit du graphique ce qui montre que l’image est très désaturée.
Le masquage du « Réglage Courbes » évite la montée de la saturation du pelage du lion.


On peut donc agir très simplement sur la saturation en modifiant le calque COULEUR. Les teintes et la luminosité sont préservées puisqu’elles sont implantées dans les calques situées au-dessus.

Ap3 - Comment repérer et corriger des anomalies de teintes difficiles à repérer?

Lorsque on veut réaliser des tirages grand format 60 ou 80cm il m’est arrivé de constater des anomalies de couleur difficiles à repérer sur l’écran.
C’est cette constatation qui m’a amené à décomposer les images.

[Image: Flamand.jpg]

- Charger la photo

- Lancer la macro Separ_LTC

- ALT-CLIC sur le calque TEINTE


[Image: Av-Correction.jpg]


- Repérer l’anomalie (ici la couleur verte)

- Dupliquer le calque TEINTE et placer la copie en « Enfant détaché » du calque TEINTE (mode de fusion normal) le procédé reste ainsi non destructif.

- Avec la pipette (option « calque actif ») sélectionner la bonne teinte ici orange.

- Avec le pinceau, peindre la zone à corriger (ici la zone verte jaune et bleue)
On peut bien sûr utiliser d’autres outils comme le pinceau remplacement de couleur, le tampon ou le réglage TSI.

- Vérifier le rendu

AVANT
[Image: AVANT.jpg]

APRES
[Image: APRES.jpg]

La correction de la tache verte est subtil et difficile à distinguer, mais c’était le but de la manœuvre.
Vos applications :
  • > Affinity Photo Windows
#2
Bonjour,

Voila encore de quoi occuper nos neurones, c'est un travail très subtil de professionnel.
Je me demande si je vais réussir à garder en mémoire tout ce beau travail en tous cas c'est à réserver, MERCI  Wink
Suite Affinity 1.10.5 - macOS Catalina 10.15.7 - iPhoneSE iOS 15.4.1 - APN Nikon D3100
La Vie est Belle Aimons-la
  Wink
Vos applications :
  • > Affinity Photo Mac
  • > Affinity Designer Mac
  • > Affinity Publisher Mac
#3
Bravo à notre ami André de s‘être penché sur un sujet précis, bien argumenté avec des illustrations.
Chapeau bas pour ton labeur
 alain29   
APRÈS avoir posé une question ...RÉPONDEZ au membre qui est intervenu 
(EN PRIORITÉ  "Réponse rapide" ou par "Nouvelle réponse")
N'utilisez « CITER CE MESSAGE DANS VOTRE RÉPONSE » qu'avec PARCIMONIE
(seulement sur des EXTRAITS qui vous semblent IMPORTANTS)

Vos applications :
  • > Affinity Photo Windows
  • > Affinity Designer Windows
  • > Affinity Publisher Windows
  • > Affinity Photo iPad
  • > Affinity Designer iPad
#4
@ Andre :
Un tuto bien intéressant qui en ravira plus d'un.
Une question, toutefois : pourquoi ne pas shooter en RAW ? Avec un bon dérawtiseur, les corrections de ce type sont tellement plus subtiles...
Plus on apprend, plus on se rend compte de la "vastitude" de son ignorance.
Canon 7D MkII alain29 Windows 10


Vos applications :
  • > Affinity Publisher Windows
#5
Bonjour,

Merci pour vos commentaires et vos encouragements.

"pourquoi ne pas shooter en RAW ? Avec un bon dérawtiseur, les corrections de ce type sont tellement plus subtiles..."
Tu as raison Framon. Si je prends la photo du lion voici ce que cela donne avec DxO photolab 5.

[Image: lionDxo.jpg]

Cette photo a été prise en 2014 et j'en ai plus de 2000 comme cela. A l'époque Dxo ne permettait pas encore les retouches locales et je me suis lancé dans la retouche de photo avec Affinity il y a 4 ans car maintenant je suis davantage disponible. J'ai découvert Affinity par hasard en cherchant un logiciel capable de faire de la fusion d'images pour augmenter la profondeur de champ.

Cependant il faut bien comprendre ma démarche actuelle:
 Toutes les corrections présentées, on peut les réaliser sans décomposer les photos mais en paramétrant les outils et les modes de fusion des calques correctement.
 La décomposition des photos me permet de mieux analyser la composition des images et de décider des retouches à faire. Elle minimise aussi le paramétrages et les modes de fusion des réglages et des filtres.
C'est donc une démarche intellectuelle qui permet une autre approche de la retouche.
Je peux très bien, si je veux réaliser un grand tirage de cette photo retourner au fichier RAW et en tirer le maximum en vue d'une retouche ultérieure.
Vos applications :
  • > Affinity Photo Windows
#6
Et ta démarche est tout à fait respectable !
Plus on apprend, plus on se rend compte de la "vastitude" de son ignorance.
Canon 7D MkII alain29 Windows 10


Vos applications :
  • > Affinity Publisher Windows
#7
(02-03-22, 18:21:50)Jany a écrit : Bonjour,

Voila encore de quoi occuper nos neurones, c'est un travail très subtil de professionnel.
Je me demande si je vais réussir à garder en mémoire tout ce beau travail en tous cas c'est à réserver, MERCI  Wink

+1  Wink
Le diable est dans les détails… d'autant plus que tout détail est de taille !
Vos applications :
  • > Affinity Photo Mac
  • > Affinity Designer Mac
  


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet :
1 visiteur(s)